Retrouvez ici toutes les informations nécessaires afin de bien préparer sa mobilité!

Stage, volontariat, chantier jeunesse... les opportunités ne manquent pas !  

 

Partir est une chose mais avez-vous pensé à tout?

 Lorsqu'on se lance dans un projet de mobilité, il est important de bien se préparer sur le plan administratif, financier mais aussi sur le plan médical. Une fois sa mobilité confirmée, en Europe ou ailleurs, il y a certains réflexes à avoir:     

     - Carte européenne d'assurance maladie: si vous prévoyez de voyager en Europe, il est important de se procurer sa carte européenne d'assurance maladie auprès de la sécurité sociale (étudiante, celle de vos parents ou autre). Cette carte permet à un ressortissant européen de bénéficier de soins dans un autre État membre que le sien pour des frais équivalents à ceux de son pays d'origine. Attention, cette carte ne remplace pas la carte vitale en France. Si vous envisagez une mobilité hors Europe, pensez à vous renseigner au préalable auprès de votre caisse d'assurance en France afin de savoir qu'elle couverture santé ils peuvent vous proposer. Les frais médicaux sont souvent beaucoup plus chers à l'étranger.    

    - Vérifier qu'on est à jour pour ses vaccins: si en Europe, il y a peu de risque (voire aucun) d'attraper le paludisme, d'autres destinations dans le monde présente des risques. Si vous voyagez en Inde par exemple, pensez à vous faire vacciner pour la rage et le paludisme (entre autres). Chaque pays a des exigences spécifiques dues notamment au climat et il est essentiel de se renseigner auprès des services de vaccination dans les hôpitaux avant de partir.     

    - Bien préparer son budget: certaines destinations sont plus chères que d'autres, que ce soit au niveau du transport pour y aller qu'au niveau du coût de la vie sur place. Il est donc essentiel d'avoir cela en mémoire lorsque que l'on se prépare à voyager. Les pays nordiques, en particulier la Norvège, présentent en général un coût de vie plus élevé tandis que les pays d'Europe de l'Est et d'Europe centrale sont plus abordables.   

   -  Trouver un logement: certains programmes, notamment Erasmus, facilitent la recherche d'un logement car les universités d'accueil sont capables de guider les jeunes qui arrivent. En général, un logement est aussi inclu dans les missions de volontariat et les chantiers jeunesse. En revanche, pour un emploi ou un stage, le logement est rarement fourni et il faut donc faire les démarches soi-même. Il est donc essentiel de se renseigner avant le départ sur les sites internet locaux de location ou bien directement en agence. Si vous n'avez pas trouvé avant de partir, pas de panique! Beaucoup de jeunes commencent leur mobilité en auberge de jeunesse ou en airbnb et font des recherches plus sérieuses une fois sur place. C'est beaucoup de stress mais ça finit toujours par payer. 

 

 

Glissez-déposez les éléments de votre choix pour commencer à éditer votre page.
Vous pouvez également choisir l'un de nos gabarits de page pré-rempli.
Propulsé par Viaduc Maison de l'Europe 49 - © Tous droits réservés
Ce site est propulsé par Viaduc